Geste: La technique de la Journalisation – Pourquoi et comment maîtriser ce POUVOIR

Bonjour à tous !

Il est 12h27, lorsque je prends mon clavier pour écrire cet article. Au moment où je vous écris, je suis au Parc Lucien-Blanchard de Sherbrooke. C’est beau ici: la verdure, la rivière Magog, les canards qui circulent, l’air pur etc…

Avant de commencer, je vais vous faire un aveu: il y a un peu plus d’1 an et demi, lorsque je voyais à la télé des gens tenir un journal intime, je riais et je disais:

«C’est vraiment ridicule. Ça c’est un truc de jeune fille pour raconter les amourettes».

Je trouvais BIZARRE le fait qu’on puisse se sentir mieux en parlant à du papier!

Mais, un matin de novembre 2009, je suis tombé sur un article parlant des résultats des travaux de James Pennebaker (psychologue et chercheur à l’Université d’Arizona au Texas). James Pennebaker a démontré qu’il est possible d’améliorer notre santé physique, immunitaire, psychologique et de faciliter l’accès à une relation interpersonnelle plus satisfaisante…grâce à l’écrit de nos émotions négatives.

J’ai lu l’article du tout au tout et étendu mes recherches aux publications de James… Ce fut une raclée magistrale !

Étant donné que je n’avais rien à perdre, je me suis dit: « je vais essayer ». J’ai essayé et croyez-moi « RÉSULTAT » était au rendez-vous. C’est dingue comme on se sent bien lorsqu’on le fait. Bref, j’ai encore plus de BONHEUR dans ma vie!

– Lorsque des choses souffrantes m’arrivent j’écris et…POUF! ma souffrance émotionnelle diminue d’un cran.
– Lorsqu’un projet qui me tient à cœur fonce tout droit vers l’échec et que je ne sais plus quoi faire pour surmonter les blocages, j’écris et…les idées d’or m’envahissent !

Ce « geste » est tout simplement un outil puissant de développement personnel.

Voilà pourquoi j’ai pris un peu de mon énergie pour vous montrer pourquoi et comment utiliser cette technique.

Voici la vidéo que je vous ai fait à ce sujet:

James Pennebaker

« Chaque jour, dans un grand cahier, à un moment que vous avez choisi, vous écrirez la date et le lieu, puis une fois la date et le lieu inscrits, vous écrirez tout ce qui vous passe par la tête, toutes vos pensées de l’instant, quelles soient récentes ou anciennes, et vous laissez le stylo parcourir le papier, jusqu’à ce qu’il s’arrête de lui-même, sans jamais retenir ni censurer ce qui s’inscrit ainsi. Quand vous avez terminé, vous refermez le cahier jusqu’au lendemain et le lendemain, vous recommencez ainsi. Faites-en un rituel quotidien d’écriture».
 
James Pennebaker

Pour ceux qui veulent s’intéresser aux travaux de James Pennebaker, lisez son livre:Opening up: The Healing Power of Expressing Emotions, Guilford Publications, 1997

Si vous tenez déjà un journal OU si vous êtes psychologue et avez déjà eu recours à cette technique avec un patient ce serait bien de partager avec nous les résultats que vous avez obtenu.

Lisez également:

4 thoughts on “Geste: La technique de la Journalisation – Pourquoi et comment maîtriser ce POUVOIR”

  1. P.S.
    @tout le monde:
    Je suis un fervent défenseur du « écrire à la main ». Lorsque je travaille sur un programme, j’écris à la main avant de le taper à l’ordinateur ou avant de le mettre sous forme d’audio ou de vidéo. Les idées me viennent plus facilement lorsque j’écris mes textes à la main. C’est pourquoi je préfère avoir un cahier comme Journal.
    Je pense aussi qu’on mémorise mieux ce que l’on écrit à la main…

    …mais peut-être que cela ne s’applique pas à tout le monde.

    Si vous préférez le clavier ou avez peur que quelqu’un lise votre journal, vous avez 3 solutions:

    1. Ouvrir un blog (privé ou public)
    2. Tenir un Journal intime en ligne. Créez un compte sur Diariste.fr: http://www.diariste.fr/
    3. Utiliser un logiciel pour journal intime:
    Recherche Google: http://bit.ly/a7LWXs

    Faites comme vous souhaitez mais tenez un journal 🙂

    Je vois souvent, sur internet, des gens qui ouvrent un blog ou un groupe facebook pour parler de l’état d’avancement d’un de leur projet. Quelle idée GÉNIALE !

    Autre chose, si vous avez un problème de dépendance affective, cette technique de la journalisation peut vous aider à mieux analyser vos comportements, d’apprendre de vos erreurs et donc mieux baliser votre cheminement vers l’autonomie affective.

  2. « mon journal » j’ai commence a l’ecrire avant 14 ans;l’idee m’est venu pour me soulager;les deux premiers je les ai brules par peur de ne pas etre decouverts,mes secrets sont partis avec.le troisieme de mes 10 dernieres annees est tombe dans des mains non desirees;je le garde encore ainsi que mes poemes qui illustrent parfaitement mon vecu,le meme etat d’esprit je revis en les lisant les memes emotions du passe.j’ecris encore mais je ne me cache plus,je ne plus peur que qqn,lise mon journal je l’ecris en français chez moi on parle une autre langue;pour les poemes,ce n’est que moi qui sait les interpreter meme si je peux et desire les publier

  3. BJR noel ,

    vous etes une personne tres bien , et votre travail m’apporte beaucoup

    j’aimerai tellement que vous soyez mon coach

    a tres bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *