«Je suis allé jusqu’au mariage pour lui plaire…»

«Il est pour moi, encore aujourd’hui dans la fin vingtaine, très difficile de vivre avec les autres (copines, ami(es), etc.) sans vivre dans l’angoisse de ne pas être aimé au maximum. Bien sûr, tous les moyens sont bons: mensonge, cadeau hors de prix, me plier à toutes les critiques, et j’en passe.
J’ai vécu 7 années de ma vie avec une femme qui ne me respectait pas, pour qui j’ai mis de côté ma famille et mes amis. Je suis allé jusqu’au mariage pour lui plaire, mais j’avais toujours en tête de la laisser, avec la crainte de me retrouver seul. Je l’ai finalement quittée quand j’en ai rencontré une autre qui, après 7 ou 8 mois maintenant, me rappelle un peu trop ma relation d’avant…»
– David

«Je souffre le martyre, car il m’a quittée…»

«La personne avec qui j’étais m’a promis monts et merveilles. Je l’ai cru. Je l’aimais (et l’aime encore). Je souffre le martyre, car il m’a quittée brutalement en invoquant des raisons qui me semblent totalement fausses. Je souffre horriblement et je ne sais comment faire pour aller mieux. Je suis persuadée qu’aucun homme ne m’aimera à ma juste valeur. J’ai essuyé beaucoup d’échecs et je n’avais pas besoin de celui-là…
Je cherche mon «autre» désespérément, car je veux refaire ma vie. 7 ans que je suis seule, je ne le supporte plus… J’ai cru que c’était le bon, car il a eu les bonnes paroles pour m’amadouer, apparemment…»
– Isabelle

Ne vous est-il jamais arrivé de dire ou penser des expressions du genre:

« Qu’est-ce que je vais devenir sans toi ? »
« Sans toi, je ne suis rien »
« Sans toi, ma vie n’a pas de sens »
« C’est toi ma raison de vivre… »

Lorsque vous vivez dans la dépendance affective, vous subissez, chaque soir, dans votre lit, une angoisse très très lourde : la peur de perdre l’amour de l’autre. L’autre qui peut être votre conjoint ou votre conjointe, un membre de votre famille ou peut-être votre ami.

Lorsque vous avez des amis, vous vous surpassez.

Lorsque vous êtes amoureux, c’est l’amour fou, la plus grande passion ! Vous vous investissez à fond dans la relation, vous ne vous autorisez pas à décevoir et vous vivez jour après jour dans la crainte ô combien grande de ne pas être à la hauteur.

Vous êtes prêt à tout pour apporter le bonheur à l’autre. Dès que quelque chose cloche, Op ! ça y est, c’est la catastrophe, c’est l’état d’alerte ! Cependant, même confronté à l’infidélité ou au flagrant désintéressement de l’autre, vous demeurez convaincu que la relation est encore possible.

Lorsque vous vivez dans la dépendance affective, le téléphone est votre meilleur ami ! C’est plus fort que vous. Vous avez besoin de rester en communication presque constante avec l’objet de votre obsession et s’il vous est impossible de le joindre, vous ne pouvez plus fonctionner : c’est la panique !

La dépendance affective c’est comme si vous donniez le pouvoir à l’autre, ou aux autres gens, d’avoir la « main à l’interrupteur » de votre bien-être ou de votre bonheur :
« On », vous êtes bien
« Off », c’est l’enfer

« On »

« Off »

« On »

« Off »

« On »

« Off »….

Ce que vous êtes en train de vivre, ce sont des choses qui peuvent arriver et l’heureuse coïncidence c’est qu’en même temps ce sont des choses que vous POUVEZ changer. Mais, comme vous le savez sans doute déjà, aller mieux dans n’importe quel domaine passe par l’action. Si vous attendez que les choses s’améliorent d’elles-même, vous risquez d’attendre jusqu’à l’extinction du soleil.

Je vous pose alors la question: préférez-vous passer quelques semaines pour sortir de la dépendance affective ou le restant de vos jours à souffrir ?

Avant de vous révéler, ici, sur cette page, les trucs et astuces les plus utiles pour chasser la dépendance affective de votre vie, laissez-moi vous raconter une histoire vraie:

L’histoire De Marguerite

Un samedi matin de mai 2006, à Toronto.

Habillée en jeans, chemise et bottines, Marguerite entre dans un supermarché dans lequel elle n’a pas mis les pieds depuis fort longtemps. Ce jour-là, elle vient y faire quelques petites courses. Elle prend une bouteille de lait, des céréales, une salade de fruits, et se dirige vers la caisse. Sur son chemin, elle rencontre le regard langoureux d’un homme aux cheveux châtains, grand, à la peau mate. Il s’appelle Michel. Michel tombe tout de suite sous le charme de Marguerite et la couvre de compliments qui lui ont fait plaisir… d’autant qu’elle doutait beaucoup de son propre charme.

Puis, commença l’histoire d’amour de Marguerite et Michel. Ce fut la passion, le bonheur idyllique total. Marguerite aimait Michel à la folie, d’un amour débordant, et vivait les événements à 200%. TOUT POUR MICHEL: elle s’était oubliée, avait enterré ses projets et s’éloignait de plus en plus de ses amis et de sa famille. Ils ont connu de beaux moments ensemble, mais avec le temps, l’amour de Michel pour Marguerite a diminué, les moments de tristesse commençaient à prendre de l’ampleur, tandis que les instants de plaisir et de bonheur se faisaient rares.

Paniqué du détachement de Michel à son égard et étant toujours très amoureuse de lui, Marguerite commença à se donner encore plus à fond dans la relation et faisait bourde sur bourde. Elle s’est montrée « collante » du point de vue de Michel. Elle le harcelait de questions, le surveillait et n’arrêtait pas de lui demander: «Michel, est-ce que tu m’aimes ?»

Finalement, en août 2006, Michel en a eu assez et a quitté Marguerite. Marguerite ne pouvait pas imaginer sa vie sans Michel. Cette rupture amoureuse l’a anéantie. Elle était déconnectée, complètement éteinte. Elle ne mangeait plus, maigrissait, pleurait tout le temps. Elle a utilisé tous les moyens possibles pour faire revenir Michel et reconquérir son amour (courriels, coups de téléphone, SMS, rituels, promesses de faire encore mieux, TOUT). Et au bout du compte, à force de s’enfoncer dans le désespoir en écoutant des chansons tristes pendant des heures, elle a commis une tentative de suicide.

Des histoires comme celles-là sont courantes. Qu’est-ce qui explique que Marguerite se soit retrouvée dans un tel état ? On peut bien sûr faire des reproches à Michel. Mais si on lui met tout sur le dos, impossible de trouver une solution puissante au problème de Marguerite. La vraie cause de ce qui arrive à Marguerite, la voici: MARGUERITE NE S’EST JAMAIS AIMÉE; elle a une mauvaise opinion d’elle-même. C’est pourquoi, le jour où un homme s’intéresse à elle, la couvre de flatteries, de compliments, de cadeaux… elle succombe complètement. Et lorsque Michel décide de quitter Marguerite, c’est comme si, brusquement, il lui arrachait cette image d’une personne belle et aimée – qu’il lui avait délibérément ou non donnée – pour lui en coller une autre: celle d’une personne nulle, inintéressante, moche, collante, etc. Ce changement brusque, c’est comme si elle recevait un obus en pleine poitrine. Michel a donc un tel pouvoir sur elle, qu’il peut, par son comportement et ses discours, la rendre heureuse ou malheureuse. Il est son idole, sa raison de vivre, son dieu vivant… S’il l’aime, elle est sur un nuage; s’il ne l’aime pas, elle tombe dans les méandres de l’enfer.

Dans cette histoire, le fond du problème, c’est l’image que Marguerite a d’elle-même. Elle doit apprendre à s’aimer et être convaincue que la personne la plus extraordinaire à ses yeux, c’estELLE-MÊME et non Michel ! C’est en développant seulement cette habileté qu’elle pourra se sentir affectivement autonome; qu’elle ressentira que son bonheur propre dépend d’elle-même et qu’elle sera heureuse avec ou sans Michel.

Si, comme Marguerite, vous entretenez ce genre de relation avec un proche (ami, conjoint(e), parent ou collègue de travail), il est temps pour vous de reprendre le contrôle de votre vie.

Dites-moi, dans votre vie émotionnelle, sentimentale et amoureuse du quotidien, vous arrive-t-il :

  • De souffrir en silence au point d’en tomber malade;
  • D’avoir le sentiment que tout peut déraper à tout moment;
  • D’être lassé de faire BEAUCOUP pour de ne rien recevoir en retour;
  • De vivre dans l’attente insoutenable de trouver l’homme ou la femme qui fera votre bonheur;
  • De souvent pleurer lorsque vous êtes seul dans votre lit;
  • De ressentir de l’incompréhension, de la colère, de la honte, de la frustration;
  • De constater que trop de gens dans votre entourage abusent de votre gentillesse;
  • D’être toujours en demande de signes, de gestes d’affection au point que des personnes que vous affectionnez vous fuient;
  • D’avoir du mal à exprimer vos émotions au point que cela détruise votre couple;
  • D’avoir des problèmes de concentration dus à votre obsession pour une personne;
  • De tomber souvent sur le même profil de personnes manipulatrices qui profitent de votre gentillesse puis vous jettent comme un mouchoir après utilisation;
  • D’être dans une relation qui vous pourri la vie et de ne pas avoir la force de quitter;
  • De vivre dans la peur qu’un des ex de votre compagnon refasse surface ou que quelqu’un d’autre prenne votre place;
  • De subir une rupture amoureuse difficile mais uniquement de votre côté;
  • D’être épuisé d’enchaîner les échecs dans vos relations amoureuses;
    Etc…

… alors qu’un simple déclic mental peut vous libérer de cette situation lourde que vous vivez tout le temps?


Avez-vous la force et la volonté nécessaire pour vaincre tous ces maux qui jalonnent actuellement votre vie?

Moi, je n’en doute point ! Pourquoi? Parce que si vous êtes arrivé sur cette page, ce n’est pas par hasard. C’est certainement parce que vous pressentez qu’il y a quelque chose à faire pour améliorer votre quotidien. Vous avez décidé de ne plus vous sentir dominé, malmené, manipulé par l’autre ou par les autres, ou de ne plus confier votre bonheur à autrui. Vous avez décidé d’agir. Soyez-en assuré, vous en ressortirez plus heureux, confiant et fort.


Que va t-il se passer lorsque vous serez affectivement autonome ?

 

1. Vous allez créer de supers liens d’affection avec les autres sans qu’ils ne se plaignent que vous les étouffez.
2. Être aisément capable de faire une liste de plusieurs dizaines de vos qualités et forces — même si vous pensez aujourd’hui en avoir aucune.
3. Être capable de convertir vos milliers de pensées et questionnements négatifs en milliers de pensées et questionnements positifs qui vous rendront puissant.
4. Subir les pires échecs, l’humiliation, la moquerie des gens mais toujours trouver l’énergie pour avancer — car votre énergie ne dépend pas des autres ou des circonstances extérieures. Votre énergie est personnelle. Elle vient du fond de vous et vous savez comment faire pour l’amplifier.
6. Sentir que c’est VOUS qui tenez le gouvernail du bateau de votre vie. Vous emmenez votre vie là où vous le souhaitez et non là où les gens vous disent de l’emmener. Vous êtes libre d’être ce que vous voulez vraiment.
7. Exprimer librement ce qui ne vous convient pas — parce que vous parvenez à agir en fonction de vos désirs au lieu de vos peurs.
8. Attirer dans votre vie des personnes positives, inspirantes, motivantes qui vous tirent vers le haut — et fermer naturellement la porte à ceux qui vous risquent de vous empoisonner l’existence .
9. Prendre les meilleurs décisions pour vous — car vous savez d’une façon extrêmement précise ce que vous voulez faire de votre vie.
10. Arriver à agir positivement au fait d’être quitté — car l’amour de l’autre n’est qu’UN PLUS à votre bonheur et non la seule chose qui fait de vous une personne heureuse.
11. Mettre un terme à une relation qui vous détruit sans sensation d’insécurité, sans peur — parce qu’à côté de votre vie commune ou sociale, vous avez su vous développer une VIE PERSONNELLE extrêmement jouissive.
12. Élever des enfants autonomes au plan affectif qui élèveront, à leur tour, des enfants autonomes au plan affectif, et ainsi de suite. Le changement débutera avec vous et se répandra sur votre descendance.

C’est en cela que mon rapport va vous aider en vous montrant par exemple:

  • Comment vaincre la peur de froisser, la peur de blesser, la peur de ne pas être aimé — et par conséquent ne plus jamais être la-personne-a-qui-on-demande-TOUT-et-qui-dit-toujours-OUI;
  • Comment être parfaitement confortable avec le fait de devoir passer un weekend tout seul;
  • Une rupture amoureuse est toujours quelque chose de difficile, on se sent parfois abandonné, trahi. Découvrez les 7 choses les plus utiles à faire pour surmonter la fin d’une histoire d’amour — votre but étant de ne pas passer plusieurs années de votre vie à agoniser;
  • Comment mettre FIN au sentiment de culpabilité;
  • Comment gérer efficacement vos crises d’angoisse et vos déprimes et reprendre le contrôle de votre état d’esprit;
  • L’erreur fatale à ne pas commettre en tant que parent à l’égard de son enfant — au risque qu’il devienne dépendant affectif;
  • Les secrets des couples heureux et comment les appliquer dans votre vie;
  • Les 19 principes « magiques » qui majorent l’estime de soi et donnent la force intérieure;

Que se soit pour aider un proche OU pour vous aider VOUS-même, ce rapport vous fera entrer de plein pied parmi ceux qui connaissent les secrets de l’autonomie affective.

Que vous vouliez ressentir une plus haute sécurité affective, avoir une meilleure relation avec vous et avec l’amour de votre vie, vous libérer de vos angoisses, de vos peurs, de vos craintes, ce rapport vous facilitera la tâche au moyen de prises de conscience et d’exercices simples.

Peu importe le bourbier dans lequel se trouve votre vie affective, peu importe votre âge et peu importe ce que ressentez présentement, ce rapport VA vous aider. Je suis très convaincu que les mots et les phrases de ce rapport vous seront utiles aujourd’hui et dans les années à venir et contribueront de beaucoup à vous propulser vers l’autonomie affective. Ce rapport c’est comme si vous passiez du temps avec moi et que je vous racontais la dépendance affective et quels sont les choses les plus utiles à faire pour y mettre un terme.

« Des clés pratiques et des exercices opérationnels qui permettent un résultat probant »

 

– Shen –

Travail de fond, très bien réalisé par Henry Joel, Très bien documenté.Des clés pratiques et des exercices opérationnels qui permettent un résultat probant. Henry Joel fait un travail tout à fait exemplaire. Je ne suis pas dépendante affective, mais l’ai été il y a quelques années. Je suis rentrée en amitié avec moi-même et conseille vraiment de ne pas hésiter de faire un travail personnel, il existe beaucoup d’outils, d’ouvrage, et Henry Joel nous permet un accès à une vraie boîte à outils bien pratique. Très belle vie à tous! N’oubliez jamais que vous êtes des personnes formidables.
See you later

« Ton rapport m’a beaucoup fait réfléchir… »

 

– Kelly –

J’apprécie grandement ton rapport, ça m’a beaucoup fait réfléchir. Hier matin, je cherchais sur le net des informations sur le sujet…et selon moi, ce n’était pas un hasard d’être tombé sur ton site, tes vidéos et tes conseils! Dans la vie, il n’y rien qui arrive pour rien…alors je crois que c’est positif! Je t’en remercie de partager tes idées, tes opinions et ton vécu. Tu as raison…pour passer au travers, il faut le vouloir…mais je pense pour y arriver, nous avons tous besoin d’une personne qui nous éclaire les yeux, comme tu l’as fait.

Un grand merci!

« Il est arrivé juste au moment où j’étais en train de débuter ma enième expérience de dépendance affective… »

 

– Alice –

Ton rapport m’a vraiment aidé. Elle a même été une véritable révélation. Elle est arrivé juste au moment où j’étais en train de débuter ma enième expérience de dépendance affective et j’ai pu mettre des mots sur ce que je ressentais et le comportement que j’avais PENDANT que ça se passait. Du coup d’un seul coup d’un seul, j’ai compris, déculpabiliser (enfin!) et changer d’attitude. Je peux te dire que ça change tout !!!! Depuis, j’ai fait du chemin avec des hauts et des bas, mais globalement je souffre beaucoup moins, je me découvre et je m’aime enfin! J’ai pu ainsi mettre fin très vite à une relation insatisfaisante à laquelle je me serais probablement accrochée sans cette lecture (comme je l’avais toujours fait à mon détriment auparavant). Pour moi ces progrès sont comme une seconde naissance qui m’est offerte, avec la certitude que très bientôt, je vais être en capacité de faire les bons choix. Merci beaucoup.

« C’est comme un écho de mes sentiments, de mes actions »

 

– Cathy –
Bonjour, Henry Joel, je me suis reconnue à chaque phrase de ton rapport. C’est comme un écho de mes sentiments, de mes actions. Je suis prête à beaucoup de choses pour quelques miettes d’amour, parfois j’ai des éclairs de lucidité et je m’en veux de m’être une fois de plus laissée abuser, et puis c’est comme si je ne tirais aucune leçon de ces expériences malheureuses.
J’oublie ce qui s’est passé et je recommence à tout faire pour les autres, même pas pour qu’ils m’aiment mais parfois juste pour ne pas être rejetée!

Parfois je me rends bien compte que j’en suis pathétique!

Ton rapport cher Henry Joel me donne des outils pour me sortir de là, c’est l’un des meilleurs que j’ai suivi car évidemment je croule sous les livres de développement personnel, et je me fais aider par un thérapeute mais j’avance lentement, je trouve.
Je viens de me faire « larguer » par un homme que je croyais amoureux de moi et qui en fait m’a jetée poliment aprés utilisation.
Comme d’habitude, je tombe de haut.
Jusqu’où irais-je pour comprendre ?
Et sutout pour changer de comportement ?
En tout les cas, merci pour ton aide.

« Je l’ai lu au moins 10 fois…

 

– Jean-Marc –

Ton rapport m’a été d’une très grande utilité. Je l’ai lu au moins 10 fois et je vous remercie pour l’aide que vous m’apportez. Je me sens mieux grâce à vous. Vous avez fait un travail énorme et oui ça aide vraiment. Je vous suis très reconnaissant. Merci.

Peu importe ce que vous êtes en train de vivre présentement, sachez que vos difficultés aussi grandes soit-elles sont moins importantes que la chance que vous allez vous donner aujourd’hui de reprendre le contrôle de votre vie et d’en devenir l’ACTEUR PRINCIPAL.

Il est temps pour vous d’agir. Faites de ce geste un véritable tournant dans votre vie et non pas une opportunité manquée.

Maintenant c’est à vous de voir. Je crois réellement en vous.

J’espère sincèrement que vous voyez les incontestables bénéfices que vous aurez quand ce rapport sera entre vos mains.

Avec Passion Et Gentillesse,

Henry Joël, Un Nouveau Autonome Affectif

‘Oui, Henry Joel ! Je veux savoir, dès aujourd’hui, comment construire mon autonomie affective et me sentir en sécurité dans mes relations avec les autres’

Je Veux Ce rapport ➜

Ce rapport est disponible pour Appareils Mobiles, Pc, Mac.